La Gestalt Thérapie est une approche psychothérapeutique élaborée aux Etats-Unis dans les années 50 par Fritz Perls, son épouse Laura et Paul Goodman. Elle arrive en Europe dans les années 70.

 

Elle s’appuie sur un socle théorique rigoureux, plongeant ses racines dans la psychanalyse, la phénoménologie, l’existentialisme ou les approches psychocorporelles d’inspiration reichienne…

 

Se fondant sur le libre-arbitre de l'homme, sa liberté de choix, sa responsabilité et visant à développer son autonomie et sa créativité, la Gestalt Thérapie se rattache aux thérapies dites humanistes.

L'une des spécificité de cette approche psychothérapeutique est de considérer la personne comme un tout, c'est-à-dire qu'elle met l'accent sur ce qui se passe dans l'ici et maintenant, aux niveau corporel  affectif et mental.

 

Par ailleurs, comme nous ne sommes pas séparables de notre environnement, la Gestalt Thérapie ne regarde pas uniquement ce qui se passe à l'intérieur de l'individu (« l'intrapsychique »), mais aussi, et avant tout, aux relations entre lui et cet environnement dans lequel il s'insère, à la manière dont le contact entre eux s'opère.

La Gestalt Thérapie s’intéresse à la façon dont le patient s'exprime et agit « ici et maintenant ». Plus concrètement, avec l'aide et le soutien de son thérapeute, il identifie la manière dont il fonctionne habituellement, voit si cela est adapté, ou pas, à sa situation et crée de nouvelles manières de faire qui soient plus en phase avec ses besoins, ses ressources et l’environnement qui est le sien.

 

Le Gestalt thérapeute chemine à ses côtés, l'aide à retrouver et à vivre pleinement le chemin qui est le sien, sans chercher à lui indiquer le retour sur un hypothétique « droit chemin ».

Il se met à son service, l'accompagne et s'engage pleinement dans la séance : il peut notamment prendre appui sur son propre ressenti ou revenir sur ce qui se joue « ici et maintenant » dans la relation. Il s'implique physiquement et émotionnellement. Patient et thérapeute sont ainsi mobilisés dans un travail de co-construction dont ils sont tous les deux acteurs.